Pierres des fées

Nom donné par défaut à des roches sédimentaires trouvées dans une ancienne carrière de phosphate: Youssoufia au nord de Marrakech.

Composition:
Si (silicium) 43,4% soit SiO2 (dioxyde de silicium) 93% Traces de phosphate, phosphore 0,27% (peut-etre causées par l’enduit blanc présent sur la pierre, trouvée dans les phosphates) densité: 2,6

Les pierres des fées sont proches du silex. Les pierres des fées du Maroc seraient de l’Yprésien (étage le plus ancien de l’EOCENE durant l’Ere Tertiaire) 55 – 49 millions d’années.

Les pierres des fées ont des formes courbes, bombées laissant libre cours à l’imaginaire, on peut y voir des enlacements, des personnages, des madones…

Mes pierres de fées sont nettoyées manuellement pour enlever le phosphate qui les couvre, pas de bains dans des produits corrosifs afin de préserver la pigmentation naturelle (couleur «rouille» ou parfois rose résultant de l’oxydation).

En lithothérapie:
Pour les femmes qui ne se reconnaissent pas dans les stéréotypes sociaux et qui pourraient se sentir dévalorisées, blessées. Permettrait de reprendre contact avec la féminité intérieure, de redonner confiance en soi. Chance, porte bonheur, protection, fécondité (abondance).