Mines Géologie
Trending

Recommandations de la Cour des comptes à propos des activités minières

La Commission du contrôle des finances publiques à la Chambre des députés a été saisie récemment par la Cour des Comptes d’un rapport sur le contrôle et la gestion de l’Office chérifien du Phosphate (OCP), au niveau de son activité minière.

Présidée par le premier président de la Cour des Comptes, Driss Jettou, cette réunion s’inscrit dans le cadre de l’examen des rapports relatifs au Secteur des établissements et des entreprises publiques nationales sur leur  profondeur stratégique et leur gouvernance. C’est en fait une session où il a été mis en exergue les activités de l’Office dans les sites de Khouribga et de Gantour.

Ce sont en fait les aspects relatifs à la planification et la programmation des activités minières, ainsi qu’au traitement du phosphate qui ont fait usage d’enquête. La Cour a également examiné l’utilisation et la maintenance du matériel d’exploitation, en plus des aspects environnementaux liés à l’activité minière.

Rappelons que dans son rapport, publié en mars dernier, la Cour des Comptes a mis en avant le processus de planification de l’activité minière à moyen et long termes, qui mérite d’être mieux encadré et uniformisé entre les différentes mines, et des études minières qui nécessitent plus d’affinement pour une meilleure maîtrise des contraintes ultérieures d’exploitation.

Au terme de sa mission, la Cour des Comptes a émis des recommandations et des propositions en vue d’apporter des améliorations au niveau des aspects traités, dont les principales concernent l’amélioration du système de planification de l’activité minière par la mise en place de processus appropriés et formalisés et le développement du système de programmation de la production, en le complétant par la mise en place de procédures standardisées et formalisées.

EMC/MAP

Tags
Montrer plus

Articles connexes

Close