Mines Géologie
Trending

La BID participe au réaménagement du port Jorf Lasfar

et débloque des bourses en faveur des étudiants africains au Maroc

Le complexe industriel Jorf Lasfar compte à son actif d’importantes réalisations pour renforcer le développement socio-économique du Maroc. C’est ce que le président de la Banque Islamique de développement (BID), Bandar Hajjar a affirmé dans une déclaration à la presse, en marge de sa visite au complexe.  Soulignant que d’importantes réalisations ont vu le jour dans le cadre de projets relevant de ce complexe, traduites notamment par l’augmentation du volume des exportations en phosphates et ses dérivés, et la création d’emplois au profit des jeunes. Confirmé pratiquement par l’intéressement de la BID au renforcement du développement économique des États membres, dont le Maroc est membre fondateur de cette Banque. Saisissant cette occasion le président qualifie de forte la relation de cette institution avec le Royaume. Rappelant toutefois sa participation à l’extension et au réaménagement des quais de l’OCP au port Jorf Lasfar, dont l’objectif est de renforcer la capacité en import et en export de ces quais en vue d’atteindre 36 millions tonnes par an.

M. Hajja a été également informé au sujet de l’extension et le réaménagement des quais du charbon, dont les travaux ont pris fin en octobre 2018 et qui vise l’augmentation de la capacité d’accueil en passant de 4,5 millions tonnes à 6,5 millions tonnes par an, et l’allégement des coûts d’importation en permettant l’accostage de navires à gros tonnage (100.000 tonnes au lieu de 60 000 actuellement). Informant également de l’avancement du projet de réalisation d’un dépôt de stockage de charbon, qui sera finalisé en janvier 2020, et qui permettra de répondre aux besoin des centrales thermiques de l’Office nationale de l’électricité et l’eau potable (ONEE).

Bourses aux étudiants africains

D’autre part, et loin du domaine des phosphates, la Banque islamique de développement (BID) et l’Agence marocaine de coopération internationale (AMCI) se sont alliées pour la mise en place d’un programme de bourses en faveur des étudiants africains au Maroc. À cet effet, un mémorandum d’accord a été signé par le président Bandar Hajjar, et l’ambassadeur directeur général de l’AMCI, Mohamed Methqal, en marge du deuxième Forum sur les partenariats public-privé (PPP) dont les travaux se sont déroulés récemment à Rabat.
En vertu de ce partenariat, la BID s’engage à financer des bourses d’études, à travers l’AMCI, au profit des étudiants africains. Ainsi, plusieurs étudiants africains pourront rejoindre les universités qui ont été créées par le Maroc via les PPP. Les étudiants issus des pays membres de l’Alliance africaine pour le développement de la formation professionnelle pourront, également, poursuivre leurs études dans les différents centres de formation professionnelle du Royaume.

 

Tags
Montrer plus

Articles connexes

Close