Mines Géologie
Trending

Géologie et investissement, l’équation cartographique

qui se traduit par la création d'emplois

Le développement économique d’un pays ou d’une région est tributaire d’un ensemble de facteurs stratégiques comme l’énergie, l’eau potable, assainissement, barrages, transport, BTP etc .
Mais en terme d’infrastructure géologique le pays doit s’ouvrir sur plusieurs composantes cognitives, s’agissant du sol et du sous-sol dans la réalisation d’ouvrages qui nécessitent recherche de matériaux de construction et de leur impact sur l’environnement. Une mesure qui s’amenuise en notice explicative de cartes thématiques: géochimique, pédagogique, géophysique, géotechnique, et hydro-géologique etc, permettant d’établir des études de synthèses géologiques régionales. En effet la carte géologique reste, de sa qualité d’ouvrage d’art, un outil indispensable pour la planification régionale. Donc l’importance de l’infrastructure géologique, dans sa globalité, peut être cernée et appréciée à l’aide de l’analyse coût-bénéfice.

A ce propos, le bénéfice, induit dans une région donnée, se transforme en investissement pour la réalisation de cartes géologiques, qui se traduisent par la création d’emplois, répondant aux différents projets apportés par les opérateurs dans les secteurs en relation avec la recherche, l’extraction et la transformation des produits minéraux, (mines, carrières, pétrole, eau) ou l’exploitation du sol, (agriculture, forêts, arboriculture etc).

De surcroît, plusieurs millions de dollars générés par les emplois créés dont l’ouverture de plusieurs carrières, et aussi par la production agricole qui s’active par l’exploitation de nouveaux puits et forage d’eau. Ce qui n’exclut, en cas de calamité, les coûts de réfection et de réparation des infrastructures, inconsidérées par les paramètres géologiques lors de l’implantation des ouvrages. Incluant pour ainsi dire des dépenses supplémentaires pour la région.

En conclusion, il est indéniable de soutenir par des investissements l’infrastructure géologique. Il est aussi impératif que les pouvoirs publics considèrent comme prioritaire le maintien de cette infrastructure, serait-elle définie au niveau régional. Or, sur le plan national, les priorités doivent être guidées par les orientations générales visant à réduire les équilibres économiques entre régions.

Tags
Montrer plus

Articles connexes

Close