Comment développer un secteur minier

Lors de la création d’une section sur l’industrie minière pour un Rapport sur la stratégie de réduction de la pauvreté (RSRP), le législateur doit concentrer son attention sur: récolte des données importantes pour comprendre l’impact actuel et potentiel, les risques, les opportunités de ce secteur dans son pays et discuter les résultats et identifier les priorités d’interventions dans le processus de consultation. Suivant la société civile du pays, ceci comprend les organisations environnementales non-gouvernementales (ONG), les syndicats, les associations industrielles, et autres parties impliquées. Dans la plupart des cas, il serait très utile que ce processus soit dirigé par le ministère des Mines ou le département des Mines. En général, ces départements ont acquis une expérience de cette industrie et seront prêts à participer à l’établissement d’une politique de réduction de la pauvreté.

Presque toujours une coopération constructive peut se créer entre le secteur privé des mines à grande ou petite échelle de manière que les données et l’expérience disponibles puissent être utilisés pour créer des possibilités réalistes de développement d’un secteur minier dynamique.

L’industrie minière peut aider à réduire la pauvreté de diverses manières, essentiellement par la génération de revenu et par la création d’opportunités de développement d’industries latérales ou secondaires :

Développement de l’économie locale
On peut dire que les grandes mines investissent beaucoup dans le développement de l’économie locale en assurant la formation, des services publics tels que l’éducation et les services de santé et des biens publics tels que l’eau propre, transports, énergie et infrastructure. Dans les pays avec larges ressources en charbon, tels que l’Afrique du sud, la Chine, et l’Inde, le charbon est une source d’énergie importante qui contribue au développement économique. Dans les pays aux hivers rigoureux tels que la Russie, Ukraine, Mongolie et Kazakhstan, le charbon est essentiel au chauffage.

Conséquences négatives possibles sur le pauvre
La mine, de même que la fermeture d’une mine lorsqu’elle n’est plus viable, peut également créer la pauvreté et affecter dans le mauvais sens les conditions de vie du pauvre et des autres groupes vulnérables. Des dommages à l’environnement sont possibles par la petite et la grande exploitation minière. La pollution et la restriction de l’eau, la gestion de la fermeture, le bruit, la poussière, et la perturbation du paysage sont des questions qui peuvent affecter la santé et la vie du pauvre et des groupes vulnérables qui sont peu mobiles et sans moyen de combattre les impacts négatifs.

Les conditions de vie très souvent dures des mineurs dans les petites et les grandes mines, en parallèle avec un manque d’information et d’éducation sur la prévention peuvent contribuer à une prolifération du sida et autres maladies contagieuses parmi les mineurs et leur famille. De même, les accidents du travail et les risques de maladies — cancer du poumon par exemple — réduit l’espérance de vie du mineur et souvent met les familles dans des situations précaires.