Energies RenouvelablesEnvironnement

Dialogue de Berlin sur la Transition Énergétique

Madame Leila BENALI, Ministre de la Transition Énergétique et du Développement Durable, a participé, les 29 et 30 mars 2022 à Berlin, à la 8ème édition du Dialogue de Berlin sur la Transition Énergétique (BETD), organisée par le Ministère Fédéral Allemand des Affaires Étrangères et le Ministère Allemand de l’Économie et de la Protection du Climat, sous le thème « Transition Énergétique : de l’ambition à l’action ».

Ce Dialogue, qui constitue un forum international important regroupant des acteurs du secteur de l’énergie pour partager les expériences et débattre des voies à entreprendre pour une transition énergétique juste, abordable et écologiquement responsable, a connu la participation de ministres et personnalités politiques, du Directeur Général de l’IRENA, du Directeur Exécutif de l’AIE, ainsi que des responsables de grandes sociétés internationales et d’experts dans le domaine de la transition énergétique.

Intervenant lors du Panel ministériel inaugural de cette édition, Madame la Ministre a rappelé que l’engagement du Maroc dans les efforts internationaux en matière de lutte contre les changements climatiques, émane de la Vision de Sa Majesté Le Roi Mohammed VI, Que Dieu l’Assiste, traduite au fil du temps par des actions et des programmes concrets dans divers secteurs et particulièrement celui de l’énergie, ce qui a permis au Maroc, de rehausser son ambition en matière de réduction des émission de gaz à effet de serre à plus de 45% en 2030 dans le cadre de sa Contribution Déterminée au niveau National, au titre de l’Accord de Paris et de s’inscrire sur le chemin de la neutralité carbone.

Madame la Ministre a également rappelé les avancées réalisées par le Maroc dans sa transition énergétique matérialisée par plusieurs centrales renouvelables en exploitation, en soulignant que des investissements importants seront générés par les projets renouvelables en cours de développement ou prévus pour la mise en oeuvre des programmes et feuilles de route concernant en particulier la production de l’hydrogène, le dessalement de l’eau de mer, ainsi que la décarbonation de l’industrie nationale grâce à une énergie bas carbone et compétitive.

Le défi aujourd’hui est de faire des choix stratégiques et technologiques réalistes, viables économiquement, adaptés au contexte marocain, et en harmonie avec les recommandations du Nouveau Modèle de Développement, a-t-elle ajouté. Elle a également rappelé les initiatives ambitieuses lancées par le Maroc au niveau africain et son adhésion aux coalitions lancées lors de la COP26 en particulier celle visant l’accélération de la transition énergétique. Cet engagement continental et international a été consacré tout récemment par l’élection du Maroc à la présidence de la 6ème Assemblée des Nations Unies pour l’Environnement, suite à un large soutien de pays africains.

En marge de sa participation à ce dialogue, Madame la Ministre a tenu des réunions de travail avec Dr Robert Habeck, Ministre fédéral des Affaires économiques et de l’Action pour le climat, Madame Jennifer Morgan, Secrétaire d’Etat au Ministère des Affaires Etrangères et Envoyée Spéciale pour l’Action Climatique Internationale et Monsieur Jochen FLASBARTH, Secrétaire d’Etat au Ministère fédéral de la Coopération Economique et du Développement.

Lors de ces entretiens les ministres allemands ont tous félicité le Maroc pour les avancées réalisées dans sa transition énergétique et ont exprimé leur volonté de développer davantage la coopération avec le Maroc, en tant que partenaire stratégique. Madame la Ministre a souligné la nécessité de capitaliser sur les acquis importants de la coopération bilatérale entre les deux pays, et a indiqué que le contexte actuel est plus propice pour la renforcer et l’orienter vers des actions et des projets concrets d’intérêt commun, économiquement viable, et ce en encourageant les projets de développement et l’intégration industrielle locale permettant de maximiser l’impact sur le plan social, économique et environnemental.

Elle a participé également à une table ronde organisée par l’Ambassade du Maroc en partenariat avec l’Association Allemande des Chambres de Commerce et d’Industrie, la Chambre Allemande de Commerce et d’Industrie au Maroc et l’association « Africa Verein ». Au cours de cette table ronde, tenue en présence de Madame Zohour Alaoui, Ambassadrice du Maroc en Allemagne, la Ministre a présenté les avantages compétitifs du Royaume pour les investissements privés et les opportunités réelles que présente le Maroc et a invité les sociétés allemandes à les concrétiser en projets durables notamment dans le secteur des énergies renouvelables.

Madame la Ministre a eu également des entretiens avec des Ministres africains, qui ont manifesté leur souhait de s’inspirer de l’expérience marocaine en matière de transition énergétique, pour relever le défis d’accès à l’énergie au niveau de leur pays. Elle a également effectué une visite à l’usine de turbine à gaz d’électrolyseur d’hydrogène vert de « Siemens Energy » pour s’enquérir de l’expertise allemande dans ce domaine.

Tags
Montrer plus

Articles connexes

Close