Industrie
Trending

Vers le montage de voitures chinoises DFSK au Maroc

Une nouvelle convention pour une ligne de montage au Maroc du  constructeur chinois de véhicules utilitaires légers, DFSK, est fait marquant d’une puissance sur le marché marocain. Après un partenariat commercial signé en 2016 avec son distributeur exclusif, Africa Motors, filiale du groupe Auto Hall, son ambition, s’attaquer aux marchés africain et européen et porter ses ventes sur le marché local à 10.000 unités par an. Objectivant installer, cette année, une ligne de montage DFSK. Celle-ci concernera, dans un premier temps, les véhicules utilitaires légers pour s’étendre à d’autres modèles dans le futur.
La nouvelle convention prévoit ainsi un élargissement de la gamme avec l’introduction des voitures pour particuliers et, en décembre prochain, la mise sur le marché des véhicules utilitaires légers montés au Maroc. Puis, dès 2020, ce sera au tour des véhicules électriques DFSK de faire leur entrée au Royaume.

Valeur aujourd’hui, quelque 3.500 unités DFSK ont été écoulées dans le Royaume, inscrivant le potentiel de ces véhicules, particulièrement les mini-camions, dans une courbe progressive. Et le meilleur est à venir. En effet, Africa Motors espère monter à 10.000 unités vendues par an dans le pays. Rappelons que DFSK, joint-venture du groupe Dongfeng Motor et Sokon Holding Company, a été créée en 1986.

Faisant partie des 500 plus grandes entreprises mondiales, Dongfeng Motor revendique la position de deuxième constructeur automobile chinois avec quelque 3,83 millions d’immatriculations en 2018. Quant à Sokon, c’est la plus grande compagnie automobile en Chine de l’Ouest. Elle est implantée dans deux pays étrangers (Indonésie et États-Unis), avec 7 usines dont la capacité de production s’élève à 700.000 unités.

Tags
Montrer plus

Articles connexes

Close