Economie

UE – ADMINISTRATION

Pour le meilleur et pour le PARAP II

La Commission européenne et le Ministère de l’Economie et des Finances ont signé, en novembre dernier, une convention de financement portant sur un don au budget de l’Etat de 817 millions de dirhams. Ce don sera accompagné d’un appui institutionnel et technique et s’ajoute à un précédent programme de 837 millions de dirhams lancé en 2004 par l’Union européenne. Il confirme l’engagement pluriannuel de l’Union européenne à soutenir la réforme de l’administration publique au Maroc (PARAP). Ce nouveau programme permettra d’améliorer la gestion des ressources budgétaires et humaines au sein de l’administration publique et contribuer ainsi à un meilleur service au citoyen. Le programme concerne l’ensemble de l’administration publique et vise à assurer que la gestion de la fonction publique et de la dépense budgétaire soient davantage axées sur une logique de résultat. Mené en coordination avec la Banque Mondiale et la Banque Africaine de Développement, l’initiative européenne s’inscrit dans le contexte d’une réforme en profondeur de l’Etat menée par les autorités marocaines à travers la modernisation de l’administration publique.
L’objectif spécifique de ce programme est l’amélioration de l’efficacité de l’administration publique marocaine dans sa gestion des dépenses publiques et des ressources humaines. Cette démarche réformatrice améliorera la qualité et l’efficience des prestations fournies par l’administration aux citoyens marocains.
L’Union européenne fournira une assistance technique aux autorités marocaines dans la préparation d’une nouvelle Loi Organique des Finances afin de pérenniser la réforme de la gestion budgétaire basée sur une culture de performance.
Dans le cadre de la modernisation du secteur public et de l’optimisation de l’espace budgétaire des finances publiques marocaines, ce programme complète celui portant sur la réforme de la fiscalité, autre grand chantier de l’Etat soutenu par l’Union européenne à hauteur de 890 millions de dirhams.
Par son appui aux grands chantiers engagés par le Maroc, l’Union européenne confirme ainsi son soutien aux choix réformateurs et structurants du Royaume.

Montrer plus

Articles connexes

Check Also

Close
Close