Afrique
Trending

L’Afrique en manque d’investissements

Un besoin de plus de six cents milliards de dollars

Pour atteindre les 17 objectifs onusiens de développement socio-économique pour la période 2020-2030, l’Afrique a besoin d’un investissement global de 600 milliards de dollars, selon la secrétaire exécutive-adjointe de la commission économique de l’ONU pour l’Afrique (CEA). S’exprimant à l’ouverture, mercredi 17 avril à Marrakech, de la 5e session du Forum Afrique sur le développement durable, Biha Giovanie (Burundi) s’est longuement arrêtée sur les déficits qu’affronte l’Afrique en matière de développement, notamment sur les volets de la santé, de l’éducation, de l’inclusion et de l’emploi des jeunes. Regrettant, pour ainsi dire, la persistance des écueils qui entravent ce développement, comme les conflits, les violences et l’insécurité. Le tableau n’est pourtant pas aussi sombre, a-t-elle affirmé, indiquant que la gouvernance, la démocratie et les droits de l’homme ont progressé ces derniers temps dans le Continent africain.

Pour sa part Saâdeddine El Othmani, a aussi évoqué les nombreux défis auxquels fait face le continent, appelant les Africains à prendre en main leur destin. Grantissant que« L’Afrique peut compter sur la coopération et le partenariat du Maroc notamment en matière d’environnement », a ainsi affirmé El Othmani. La secrétaire d’Etat chargée du développement durable, Nezha El Ouafi, estime de son côté que ce Forum constitue une plateforme onusienne pour relever les défis du développement du Continent africain, évoquant le leadership de S.M le Roi et son engagement sur ce sujet, soutenant que « Le développement durable en Afrique est au centre des priorités royales « , a-t-elle ajouté.

 

 , 

Tags
Montrer plus

Articles connexes

Close