Industrie
Trending

La SNEP optimise sa trésorerie et rationalise ses engagements

La Société nationale d’électrolyse et de pétrochimie (SNEP) divulgue son dernier chiffre d’affaires qui s’établit à 474,7 millions dirhams (MDH) au premier semestre de cette année contre 477,7 MDH la même période de 2018. Cette performance s’explique par une hausse du volume de l’activité vinylique de 4,2% à 32.316 tonnes (t), ainsi que par un retrait de 3,1% à 50.562 t de celui de l’activité électrolyse, fait savoir la SNEP dans un communiqué sur ses résultats semestriels.

Par ailleurs, les prix de ventes à l’international du PVC (Polychlorure de vinyle) et des Compounds ont enregistré un léger recul, ce qui s’est traduit par une légère baisse des prix au niveau local, relève la même source, ajoutant que les prix de ventes des différents produits issus de l’électrolyse sont restés au même niveau que le premier semestre 2018.

S’agissant des investissements de la société, l’accélération des chantiers d’extension des capacités de production, décidée dans le cadre du plan de développement de SNEP, a permis durant ce semestre une hausse considérable des investissements à 55,1 MDH. Côté financier, la SNEP a veillé à la rationalisation de son besoin de fonds de roulement (BFR) et à l’optimisation de sa trésorerie, générant un endettement financier en repli de 8% par rapport à fin 2018.

Tags
Montrer plus

Articles connexes

Close