Eau Assainissement
Trending

De l’eau polluée dans nos verres

La ville de Salé en subie les affres

Une eau dégageant une odeur nauséabonde déferle la chronique en ces temps où la question de l’environnement fait randonnée. C’est en fait une eau qui coule depuis plusieurs jours dans les robinets d’habitations du quartier de Oulad Moussa, à Salé. Selon des habitants du quartier, le lavage et le rinçage des vêtements et ustensiles de cuisine sont évités, car l’odeur “s’accroche” malgré l’usage des détergents et autres produits sanitaires-la ville en avait connu le même drame y a pas longtemps. Cette eau est pratiquement imbuvable, et les habitants n’en consomment plus et achètent de l’eau en bouteilles.

Tout a commencé le vendredi dernier. Depuis lors, l’eau qui sort du robinet, d’une couleur sombre et contenant une odeur répugnante fait écho. Selon le quotidien « Al Massae », les habitants ont déploré le comportement du maire adjoint de Salé qui a tenté, selon eux, d’exploiter ce problème pour s’offrir une propagande électorale. Ils dénoncent le silence des responsables qui n’ont toujours pas réagi à leurs plaintes depuis le scandale des eaux polluées du barrage Sidi Ben Abdellah infectée par le rejet des eaux usées d’Arjat.

De son côté, Redal, opérateur d’eau potable et d’assainissement de Rabat-Salé a tenu à s’expliquer sur Facebook. “Suite aux informations qui circulent sur les réseaux sociaux concernant la qualité des eaux potables distribuées dans certains quartiers de Salé, nous informons notre clientèle que Redal tâche de distribuer des eaux potables conformes aux normes nationales en vigueur. De plus, nos agents et équipes techniques œuvrent sur cette question, puisqu’ils se sont déplacés dans les quartiers en question et ont pris des échantillons en vue de les analyser et ce, dans l’objectif de garantir la qualité des eaux distribuées » essaie d’expliquer la société.

Tags
Montrer plus

Articles connexes

Close