Energie
Trending

Vivo energy et Jumia optimisent la valeur de leur réseau africain

Les stations-service Shell et Engen du norvégien Vivo Energy serviront désormais de point de collecte et de dépôt pour les clients de la plateforme de e-commerce Jumia. L’expérience sera lancée dans quatre pays africains en premier, d’abord au Sénégal, en Côte d’Ivoire, au Maroc et au Kenya. Objectivant, selon les initiateurs, d’offrir «des services supplémentaires aux clients dans certains pays où les sociétés exercent toutes les deux leurs activités». En détail, la mise en œuvre de ces initiatives est, selon la même source, une nouvelle démonstration des efforts concertés du distributeur de Shell et Engen pour proposer des solutions innovantes et pratiques à ses clients, en élargissant sa gamme hors carburant dans son réseau de stations-service et en optimisant la valeur de ce réseau de haute qualité, dont les stations sont tactiquement bien situées. 

En vertu de ce partenariat, les clients pourront utiliser les stations-service de Vivo Energy comme points de collecte de leurs commandes faites en ligne, sur la première plate-forme panafricaine de commerce électronique de Jumia ou de dépôt pour leurs retours. L’objectif est de contourner l’un des principaux obstacles au développement du e-commerce sur le Continent africain dont l’absence d’adresse postale pour la livraison aux consommateurs.

Sachant que Jumia, disposant déjà de 400 « pickup stations » dans les quatorze pays africains, pourra selon les termes de l’accord s’appuyer sur les 2 100 stations du norvégien pour installer des points de collecte et de dépôt pour ses clients, qui pourront aussi payer en liquide et passer des commandes sur place. En échange, Vivo Energy devrait bénéficier d’une augmentation de la fréquentation de ces stations grâce à ce service supplémentaire.

Désireux de s’étendre à l’échelle continentale, « cet accord entre les deux groupes est la première étape d’un partenariat à long terme », indique-t-on chez Jumia. Les deux groupes ont d’ailleurs intégré les marchés financiers internationaux récemment : Jumia en avril dernier, avec une entrée au New York Stock Exchange (la start-up est valorisée à 1,5 milliard dollars, mais ses résultats restent mitigés puisque ses volumes de vente et ses pertes augmentent), tandis que Vivo Energy a intégré le London et Johannesburg Stock Exchange en mai 2018. Il est aujourd’hui valorisé à 1,9 milliard de dollars.

EMC/ Communiqué

Tags
Montrer plus

Articles connexes

Close