ECOLOGIE
Trending

Tabac, le consommateur marocain bouffe plus de nicotine et goudron

Les cigarettes destinées au marché européen restent moins nocives

Cette année encore, le prix du tabac vient de connaitre une hausse assez sensible. Ainsi en a décidé le Parlement. Cette hausse, due à l’augmentation de la taxe sur certains types de cigarettes, laisse voie libre aux  cigarettes de la contrebande qui envahissent le marché et qui représentent quelque 12,7% selon l’administration des douanes.

Ce qui fait que la majorité des consommateurs restent tributaires de la contrebande. Répondant largement et indirectement à l’inefficence des financiers qui chaque année budgétaire recourent à l’augmentation du prix de tabac comme soupape de redressement des recettes, et moyen de faire équilibrer l’avoir de la trésorerie. C’est en effet une pratique devenue rituelle pour chaque rédacteur financier, sachant que  le prix de la cigarette avait déjà connu une hausse sensible dans le pays l’année précédente, et encore…. Mais d’un autre coté, les pouvoirs publics restent défaillant, et ne parvenant toujours pas à quadriller cette hémorragie tabatière qui gangrène la circulation de la cigarette dans notre pays. Ce qui n’exclu pas qu’en dehors de la cigarette de la contrebande il y a aussi celle dite légale, il s’agit de celle qui nous parvient légalement mais ne répondant pas aux normes de la consommation, tout en restant l’élue de l’usager marocain.

Selon une étude, résultant d’une enquête menée par la journaliste indépendante Marie Maurisse, une Suissesse, qui, pendant une année menée sur les multinationales du tabac, a révélé que les cigarettes destinée à l’Afrique, dont le Maroc, sont non seulement plus fortes mais en plus elles contiennent deux fois plus de nicotine et de goudron que celles destinées au marché européen.
Cette enquête est d’autant plus préoccupante que plus de la moitié des cigarettes vendues dans le Royaume sont fabriquées en Suisse. Pire encore, pour de nombreux Marocains le « Swiss Made » est un gage de qualité, les poussant à mettre de côté les productions locales pour celles fabriquées à l’étranger.
Ne remettant pas en cause les résultats de l’enquête de la journaliste, les fabricants de cigarettes, eux, affirment qu’ils ne font que s’adapter aux goûts des Africains, mais en réalité la présence plus importante de nicotine a pour objectif de les rendre plus dépendants du tabac.

Tags
Montrer plus

Articles connexes

Close