Chroniques

Stockage d’eau, entre gestion et sécurité

La gestion durable de l’eau consiste à garantir, par des moyens techniques performants et économiques, le retour au milieu naturel d’une eau dont les qualités satisfont aux exigences sanitaires et environnementales. C’est en effet un enjeu socio-politique qui se caractérise par la mise au point de moyens probants, se définissant dans le stockage de l’eau à travers barrages et digues. Et qui signifie la pertinence et le concours de facteurs qui permettent de maintenir le cap devant la complexité des changements climatiques souvent sévères.

La gestion durable de l’eau passe ainsi par la réalisation et l’utilisation d’ouvrages durablement performants. La mise en œuvre de projets comme les barrages, permet de garantir une non-dégradation de la performance sur de longues durées, et partant réduire les coûts de remplacement, limiter les interventions de maintenances et éviter l’apparition de dysfonctionnements préjudiciables pour  l’environnement et la sécurité des milieux avoisinants.

Le dossier que nous consacrons dans ce numéro spécial de notre magazine

«énergie/mines et carrières», fournit une technique de conceptualisation et recouvre un ensemble d’éléments qui permettent au non averti d’en faire une opinion sur la mise en chantier d’un barrage et les obstacles majeurs qui entravent souvent la bonne marche des travaux.

Au cours de son cycle, la construction de barrage est soumise à plusieurs sources d’handicap qui surgissent lors des travaux géologiques. Et ce n’est pas tout. C’est d’autant plus de  réseaux routiers, industries, zones urbaines, exploitations agricoles, ménages, etc.…qu’il s’agisse. Le spécial que nous vous soumettons est l’apanage de cadres, Directeurs régionaux, ingénieurs, chefs de travaux et techniciens, relevant du ministère de l’Eau qui nous ont prêté concours et assistance, plus particulièrement le Directeur des aménagements hydrauliques au ministère, que nous   remercions chaleureusement.

En effet, la stratégie poursuivie par le Maroc reste dominante par cette volonté sécuritaire des eaux. Une action qui ne se limite pas aux eaux usées et pluviales, efficacement collectées et traitées, mais aussi à la place qu’occupe l’eau dans le développement économique et humain dans notre pays. Globalement la gestion de l’eau constitue un des axes du grenelle environnement. Elle permet de répondre à la demande en eau tout en préservant l’équilibre et la pérennité des ressources. Cette gestion implique un grand nombre d’acteurs – pouvoirs publics, collectivités et élus locaux, acteurs économiques, citoyens, etc. – et s’exerce à différentes échelles géographiques et administratives.

Tags
Montrer plus

Articles connexes

Check Also

Close
Close