BTP
Trending

Port Tanger Med II, une contribution majeure à l’action maritime

Le port Tanger Med II constitue la troisième phase de développement du complexe portuaire Tanger Med et ce, aux côtés du port Tanger Med I et du port passagers et rouliers. Inauguré par SAR le Prince Héritier Mly Hassan, le port de Tanger Med II est mitoyen de Tanger Med I. Il est d’une grandeur remarquable parce qu’il fait le double de la capacité de Tanger Med I, lequel est opérationnel depuis 2007. Ce nouveau port bénéficie donc de la même position stratégique unique, à zéro déviation, pour les navires transitant par le Détroit de Gibraltar. Une infrastructure qui portera la capacité totale des terminaux à conteneurs du complexe Tanger Med à 9 millions d’EVP, faisant de Tanger Med l’un des plus importants hubs de transbordement en Atlantique et en Méditerranée. Il fera aussi partie des 20 premiers ports à conteneurs au niveau mondial.

Ce développement, conjugué au démarrage prochain de la cité Mohammed VI Tanger Tech, donnera un nouveau coup d’accélérateur à la région de Tanger, compte tenu des synergies entre les deux infrastructures. D’une capacité nominale totale d’environ 6 millions d’EVP, il enregistre un investissement public en infrastructures de l’ordre de 14 milliards DH. L’opérateur APM-Maersk qui exploite le terminal TC4 a investi 10 milliards DH.

Rappelons que les travaux de Tanger Med II avaient démarré en mai 2010. Ils ont été réalisés en deux phases:

– travaux de la phase I: lancés en 2010 et achevés en 2016 et qui incluent les infrastructures de base (dont la digue principale) et les premiers 1.200 mètres linéaires de quais.

– travaux de la Phase II: qui inclut principalement les nouveaux quais (sur 1.600 mètres linéaires) ainsi que la digue secondaire.

D’une capacité d’accueil à quai de 7 méga-porte-conteneurs, le port totalisera à terme 2,8 km de quais à conteneurs avec des profondeurs allant à 18 mètres. Sachant que depuis le début, 88 milliards DH ont été investis dans le complexe portuaire Tanger Med, dont 53 milliards par le privé. Ce qui a permis au Maroc d’être classé 17ème au niveau mondial par la Cnuced en termes de connectivité maritime.

EMC avec Map

Tags
Montrer plus

Articles connexes

Close