Energie
Trending

ONHYM et NNPC nigérian liés par contrat avec Penspen

un fournisseur mondial de projets énergétiques

Nouvelle étape stratégique dans la réalisation du gigantesque projet de gazoduc Maroc-Nigeria. L’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) et son partenaire la Compagnie de pétrole nationale nigériane (NNPC) viennent de signer un contrat avec Penspen, un fournisseur mondial de services d’ingénierie et de gestion de projets énergétiques.

Ce contrat porte sur la réalisation de la phase I des études FEED (ingénierie de détail) de ce futur gazoduc d’environ 5.700 km, connectant les ressources gazières du Nigeria aux pays de l’Afrique de l’Ouest et au Maroc.« Ce contrat fait suite à l’étude de faisabilité réalisée par Penspen en juillet 2018 », explique la société britannique dans un communiqué.

La phase I du FEED (Front End Engineering Design) consiste en un examen détaillé des résultats de l’étude de faisabilité, avec une évaluation approfondie de l’étude sur la demande et l’offre de gaz. S’y ajoutent la conception du système de pipeline et la réalisation d’une évaluation d’impact environnemental et social (EIES), dans le but d’optimiser le tracé du pipeline proposé et les aspects économiques du projet.

Penspen assistera également les parties nigériane et marocaine dans la commercialisation et la promotion du projet de gazoduc auprès des parties prenantes potentielles. Selon Penspen, les principaux résultats des études détaillées aideront le Maroc et le Nigeria à se préparer à la deuxième phase du processus FEED (FEED Phase II), qui devrait déboucher sur une décision d’investissement finale.

Tags
Montrer plus

Articles connexes

Close