BTP
Trending

Le ciment transcende la ponte en dents de scie

Le BTP dans la mouvance d'une conjoncture mitigée

La Direction des études et des prévisions financières (DEPF), relevant du ministère de l’Économie et des finances, vient de livrer une étude consacrée à l’état des ventes de ciment. C’est une étude qui fait constat d’une baisse de 3,7% en 2018, après un recul de 2,5% en 2017. De ce fait le secteur du BTP laisse entendre, via sa note de conjoncture du mois de janvier 2019, que durant le mois de décembre 2018 il a connu une augmentation vertigineuse des ventes de ciment de 8,2%.

Compte tenu du financement des opérations immobilières, l’encours des crédits à l’immobilier s’est accru de 2,4% à fin novembre 2018, après +4,2% un an auparavant, précise la note. Ajoutant que cette progression recouvre un accroissement des crédits accordés à l’habitat de 3,6% et repli de ceux alloués à la promotion immobilière de 4% après +5,8% il y a une année.

Cette note est plus explicite, elle  fait ressortir que la production de l’électricité a maintenu son évolution favorable au terme des onze premiers mois de 2018, marquant ainsi une progression de 7,7% après +3,3% il y a une année. Cette  amélioration, explique la même source, recouvre une hausse de production privée de 9,1%, celle des projets développés dans le cadre de la loi 13-09 de 76,2% et de l’ONEE de 0,8%.

Toutefois la consommation de l’énergie électrique s’est rétractée de 2,2% à fin novembre 2018, après une augmentation de 4,6% une année plus tôt, en rapport avec une baisse de 3% des ventes de l’énergie de haute et moyenne tension, légèrement allégée par la hausse des ventes de l’énergie de basse tension de 0,5%. De son côté, le solde des échanges de l’énergie électrique avec l’Algérie et l’Espagne (importations-exportations), s’est replié de 39,4% à fin novembre 2018.

Tags
Montrer plus

Articles connexes

Close