Economie
Trending

Grogne des commerçants de gros

qui menacent faire grève ce jeudi

Il semble que le gouvernement n’est pas arrivé à convaincre les commerçants de gros. Insatisfaits ils décident de hausser le ton bravant d’entamer une grève nationale ce jeudi 17 janvier afin de protester contre certaines nouvelles mesures fiscales les visant. Selon le quotidien Al Massae, les commerçants en colère depuis la mise en « application » jusqu’ici retardée ou renvoyée sin die, laisse voie libre aux spéculation et aux verbiages qui insinuent que dans l’avenir la douane aurait droit de saisir une marchandise si celle-ci ne fait pas objet d’une facturation électronique.

Du coté de l’Union générale des entreprises et des professions (UGEP), une éventuelle rencontre avec la Direction générale des impôts(DGI) et l’Administration des douanes et impôts indirects (ADII) pour discuter des difficultés liées à l’application des nouvelles mesures n’est pas à écarter. C’est en effet une mesure que les commerçants mettent au devant de leur réunion avec le ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie numérique, Moulay Hafid Elalamy. Selon Afilal, président de l’union,  « la rencontre pourrait connaître aussi la participation du chef de gouvernement M.El Othmani, mais est ce qu’il apportera des solutions à la suspension et saisie des marchandises. Jusqu’à aujourd’hui, soutient-il  marchandises et camions restent sous verrous … Si le gouvernement veut combattre la contrebande, les points où cela se pratique sont connus, il faut qu’on s’y dirige au lieu de faire pression sur les commerçants« , ajoute-t-il.

 

Tags
Montrer plus

Articles connexes

Close