Eau Assainissement
Trending

Vision prospective d’atténuer 170 barrages à l’horizon 2030

De 2001 à 2014, plus de 40 barrages ont été mis en service. Des infrastructures qui portent à ce jour le nombre de barrages existants à 140 d’une capacité globale de retenues de 18,6 milliards de mètres cubes. Pour le prochain cap, le Maroc se fixe des objectifs ambitieux en matière de préservation des ressources hydriques. L’ambition étant de passer à 170 barrages d’ici 2030 et d’atteindre une capacité de stockage de 30 milliards de mètres cubes d’eaux pluviales.

Sachant que le barrage Hassan II dispose d’une capacité de stockage de 400 millions de mètres cubes qui sécurise les besoins en eau des périmètres de la petite et la moyenne hydraulique le long de Oued Moulouya, avec une superficie dominée de 7.000 hectares.

Le Souverain, rappelons-le, a donné en 2018 ses Hautes instructions pour construire dans les brefs délais des barrages de différentes capacités ainsi que des barrages collinaires. Le travail est d’ores et déjà amorcé. Un chantier de 35 barrages de différentes tailles est actuellement ouvert sur l’ensemble du territoire. Des ouvrages qui devraient combler la demande croissante en eau et pallier la dégradation des ressources conventionnelles.

Sa Majesté le Roi a par ailleurs insisté sur la mise en place de stations de dessalement et la poursuite d’économie d’eau dans le domaine agricole. Quelques mois plus tard, précisément en avril 2019, le Souverain a mis l’accent sur la question de l’approvisionnement en eau dans les zones du Nord et le Nord-est du Maroc, à savoir le périmètre allant d’Oujda à Tanger.

Tags
Montrer plus

Articles connexes

Close