Economie
Trending

Partenariat Maroc-Bruxelles sur les technologies bancaires

L'entrepreneuriat féminin à l'honneur

Tout comme les régions wallonne et flamande, la région bruxelloise représentée par la secrétaire d’Etat au Commerce extérieur Cécile Jodogne, est au Maroc depuis  dimanche dernier, à la tête d’une mission économique emmenée par la princesse Astrid,représentante du roi belge . Cette dernière a été reçu, à son arrivée au Maroc, par la princesse Lalla Meryem  dimanche 25 novembre à Marrakech. L’audience s’est déroulée en présence de Didier Reynders, Vice-Premier ministre et ministre belge des Affaires étrangères et européennes. Elle conduisait à l’occasion l’une des plus grandes missions économiques jamais organisée par la Belgique, qui se déroule jusqu’au 30 novembre à Casablanca, Rabat et Tanger, la princesse Astrid est accompagnée, à son arrivée, d’une importante délégation d’officiels et d’hommes d’affaires.

Pour sa part, la secrétaire d’Etat Cécile Jodogne a entrepris une rencontre avec les représentants de l’AFEM, l’Association des femmes cheffes d’entreprises du Maroc. L’objectif de cette rencontre était de développer des opportunités d’affaires entre les femmes cheffes d’entreprises belges et marocaines, de soutenir un futur partenariat avec l’association bruxelloise Women in Business et enfin de baliser l’organisation d’un événement « Entreprendre au féminin » durant la mission princière de novembre 2018. Pour la Région-capitale, Mme Jodogne, hub.brussels et l’agence bruxelloise pour l’accompagnement de l’entreprise, guideront les pas d’une délégation économique composée de plus de 110 entrepreneur(e)s, startups et chef(fe)s d’entreprises, tous acteurs du monde économique bruxellois. Au menu de ces journées: l’échange des bonnes pratiques, la signature d’accords de collaboration et le développement de partenariats, notamment dans les secteurs des technologies bancaires, de l’écoconstruction et de l’entrepreneuriat féminin.

“Bruxelles est à la pointe dans ces trois secteurs. Cela explique l’intérêt de cette mission, à la fois côté bruxellois et côté marocain. En matière d’écoconstruction, l’expertise bruxelloise s’exporte avec succès depuis plusieurs années. » Nos architectes construisent des bâtiments passifs exemplaires aux quatre coins du monde, ce sera encore le cas au Maroc”, a expliqué dimanche Cécile Jodogne.

Selon la CEO de hub.brussels, Isabelle Grippa, l’entrepreneuriat féminin est également très bien représenté lors de cette mission: une personne sur cinq dans la délégation bruxelloise est une femme. C’est le fruit du travail engrangé via la plate-forme “Women in Business”. La secrétaire d’Etat Cécile Jodogne a, par ailleurs, rappelé qu’elle fait depuis plusieurs années du développement des exportations vers l’Afrique une priorité de sa politique. Elle voit dans le Maroc un acteur clé pour établir des partenariats dans cette perspective. La visite du site de la SABCA à Casablanca, l’activité organisée avec l’Association marocaine des exportateurs (ASMEX), en témoigneront, tout comme le EU-Africa Business Summit à Marrakech, auquel elle a participé dans la foulée de la mission, a ajouté Mme Jodogne. Parallèlement au programme de rendez-vous individuels d’entreprises bruxelloises, avec des partenaires potentiels, des rencontres officielles, des visites d’entreprises, des séminaires sectoriels, ainsi qu’une importante cérémonie de signatures seront organisées en collaboration avec les deux autres Régions

Rappelons que cette semaine, la secrétaire d’Etat Cécile Jodogne a rencontré les représentants de l’AFEM, l’Association des femmes cheffes d’entreprises du Maroc. L’objectif de cette rencontre était de développer des opportunités d’affaires entre les femmes cheffes d’entreprises belges et marocaines, de soutenir un futur partenariat avec l’association bruxelloise Women in Business et enfin de baliser l’organisation d’un événement « Entreprendre au féminin » durant la mission princière de novembre 2018.

Tags
Montrer plus

Articles connexes

Close