Economie
Trending

« Orange Corners »: opportunités de croissance et développement

Une contribution à un écosystème entrepreneurial au Maroc

Le programme néerlandais d’incubation des entrepreneurs marocains « Orange Corners » a été officiellement lancé mercredi par l’ambassade des Pays-Bas à Rabat. Initié par le Royaume des Pays-Bas, en partenariat avec le Centre marocain pour l’innovation et l’entrepreneuriat social (MCISE), et plusieurs entreprises néerlandaises installées au Maroc, ce programme a pour objectifs de contribuer à un écosystème entrepreneurial florissant au Maroc et d’offrir aux jeunes des opportunités économiques, des compétences et une autonomisation économique. Il offre également aux entrepreneurs des opportunités de croissance et de développement, tout en améliorant l’accès à l’éducation entrepreneuriale et aux espaces incubateurs, dans le but de construire une communauté entrepreneuriale dynamique visant à développer des entreprises durables, et à créer des opportunités d’emploi.
L’objectif d’Orange Corners est de s’associer à différentes parties prenantes, telles que des entreprises commerciales locales et internationales et des autorités locales, afin de mettre en pratique les connaissances existantes et de créer un environnement entrepreneurial optimal.

S’exprimant à cette occasion, l’Ambassadeur des Pays-Bas au Maroc, Désirée Bonis, a fait savoir que « Orange Corners », qui se veut un réseau panafricain, est conçu pour fournir aux entrepreneurs la formation, le coaching, le mentorat et l’accès à un réseau de clients potentiels, autant d’éléments nécessaires pour la création d’entreprises. Le Maroc est le premier pays dans la région MENA à bénéficier de ce programme d’incubation, a-t-elle affirmé, notant que ledit programme existe déjà dans 4 pays africains, à savoir l’Afrique du Sud, le Mozambique, l’Angola et le Soudan.Ce programme vise à stimuler l’esprit et la culture de l’entrepreneuriat en mettant en relation les jeunes entrepreneurs avec les parties prenantes concernées afin d’évaluer leurs besoins et de les soutenir « pour transformer leurs idées intelligentes en entreprises innovantes », leur permettant ainsi de contribuer à leurs économies locales, à travers la création de nouveaux emplois, a-t-elle précisé. Pour sa part, le ministre de l’emploi et de l’insertion professionnelle, Mohamed Yatim, a salué cette initiative qui œuvre pour la promotion de la création d’entreprises, soulignant la nécessité d’encourager la culture entrepreneuriale auprès des jeunes et promouvoir les conditions nécessaires pour la création d’un écosystème favorable à l’entrepreneuriat face à la demande croissante de l’emploi dans le pays.Il a rappelé, dans ce sens, que le Maroc a amélioré la mise en œuvre de ses politiques de promotion de l’entrepreneuriat, et développé un écosystème favorable à l’entrepreneuriat grâce à une vaste gamme de dispositifs pour le soutien des TPE et PME. Cet événement a été également l’occasion de présenter les entrepreneurs sélectionnés qui rejoindront le programme d’incubation, et qui sont porteurs de 8 projets en phase de réalisation, outre 7 projets réalisés qui bénéficieront, pour leur part, du programme avancé.

Tags
Montrer plus

Articles connexes

Check Also

Close
Close