BTP
Trending

Optimisation des moyens sécuritaires au Port de Casablanca

Le comité local de sûreté du port de Casablanca a entrepris plusieurs mesures en vue d’organiser et de fluidifier le passage des marchandises, selon l’Agence nationale des ports (ANP). Il est constitué de l’ANP, l’Administration des impôts indirects (ADII), la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), la Gendarmerie royale, la Protection civile et le District du port.

Il agit, en sa qualité sécuritaire, dans plusieurs points dont le renforcement du travail continu 24/24h, l’optimisation de l’organisation des flux et des files d’attente des camions à l’intérieur du port, l’assistance technique continue au niveau des scanners pour éviter toute interruption ou retard lors du passage aux scanners, l’affectation supplémentaire de moyens humains et la sensibilisation de toutes les parties prenantes sur la nécessité de respecter les dispositions entreprises, précise l’ANP dans un communiqué.

L’ANP fait également savoir qu’elle continue de renforcer les équipements dédiés au contrôle des marchandises par la mise en place d’un cinquième scanner à double foyer dont les travaux de mise en place sont en cours de réalisation. Et invite à cet égard les usagers du port à collaborer et à programmer leurs opérations d’entrées et sorties des marchandises au port, durant les différentes plages horaires de la journée (24/24h), et contribuer activement pour la concrétisation des différentes actions menées par la communauté portuaire, précise le communiqué.

EMC/Map

Montrer plus

Articles connexes

Close