Environnement
Trending

Limitation du réchauffement climatique, le Maroc bon élève

Le groupe de recherche européen Climate Action Tracker, vient de dresser un rapport sur l’ambition marocaine de limiter le réchauffement climatique à 1,5°C . Il en ressort de cette analyse que seuls le Maroc et la Gambie sur 32 pays africains contribuent sérieusement  à lutter contre le changement climatique.

Les émissions de gaz à effet de serre devront diminuer de moitié, d’ici à 2030, afin de limiter le réchauffement climatique à 1,5°C. Mais en l’état actuel des choses, la hausse de température sera plutôt de 3°C, voire 3,3°C, avec la mise en œuvre complète des mesures prévues par les pays. «La conscience du public est de plus en plus vive à ce sujet avec des mouvements globaux tels que les Fridays for Future et Extinction Rebellion, qui mettent la pression aux Etats pour que ces derniers soient plus ambitieux. Alors que nous passons progressivement du changement climatique à la crise climatique, le public donne plus de priorité au sujet et nous espérons que les actions des gouvernements suivront», a affirmé Niklas Höhne du New Climate Institute, l’une des organisations membres de Climate Action Tracker.

Actuellement, certains pays ont revu leurs ambitions à la hausse. La Grande-Bretagne veut parvenir à zéro émission nette en 2050 tandis que le Chili ambitionne d’atteindre la neutralité carbone en 2050, à travers la mise hors service de toutes ses centrales à charbon en 2040. Mais il n’en demeure pas moins que la température monterait à 4°C, si l’on appliquait les plans prévus par les Etats-Unis, la Russie, l’Arabie saoudite ou encore l’Ukraine. Les gouvernements sont donc vivement priés de revoir leurs ambitions climatiques à la hausse pour permettre l’atteinte des objectifs globaux.

Tags
Montrer plus

Articles connexes

Close