Energie

Les gisements pétroliers offshore marocains convoités

Le Qatar Petroleum compte passer à l'acte

La prospection pétrolière attire les géants mondiaux avec l’annonce de l’achat par Qatar Petroleum d’une participation dans l’un des projets d’exploration de gisements pétroliers offshore au Maroc.
Dans le détail, le géant gazier et pétrolier italien Eni vient d’annoncer avoir cédé 30% de sa participation dans le projet « Tarfaya Offshore Shallow Petroleum » à Qatar Petroleum, mais cet accord entre les deux compagnies doit toutefois recevoir l’aval des autorités marocaines. Ce projet, pour rappel, comprend douze blocs de forage, couvre environ 23.900 km2 et se fait à une profondeur de 1.000 mètres.
Pour parapher cet accord, la société italienne est passée par sa filiale marocaine Eni Maroc qui détient 75% de ce projet, le reste, c’est à dire 25%, appartient à l’Office national des hydrocarbures et des mines marocain (ONHYM).
Si l’accord est validé par le gouvernement marocain, le tour de table sera composé des trois parties : 45% pour Eni, 30% pour Qatar Petroleum, et 25% pour l’ONHYM.

Tags
Montrer plus

Articles connexes

Close