Culture
Trending

Le tramway Casablanca pris d’assaut par les marchands ambulants

Une nouvelle figure du transport en commun qui se propage

Depuis son lancement en 2013 le tram de Casablanca s’est fixé comme moyen un transport écologique, confortable et opérationnel. C’est l’image que nous nous sommes fait de cette nouvelle donne de locomotion qui ne cesse de se développer. Équipé de caméras et d’agents, assurant la sécurité au sein des wagons, cette opération semble désormais entichée de personnages qui ne laissent échapper aucune occasion pour s’infiltrer et faire imposer, à leur style, le comment se comporter. C’est le commencement de gestes incongrus et marqué d’incivilité et de modernité qui viennent s’imposer et se propager comme une peste dans le tram. Avec le lancement de la deuxième ligne, une vague de marchands ambulants envahit ce nouveau moyen de transport public. Une remarque frappante que peut constater tout voyageur ces derniers jours.

Cette mauvaise note nous interpelle aujourd’hui et nous laisse indifférents quant à ce comportement qui vient louer domicile dans l’enceinte du Tram. Et il semble  que cette pratique, qui germe inconsciemment, se fait implicitement avec la complicité de certains agents au service du Tram. C’est en effet une pratique qui a fait école dans les bus, et qui tante se rafraîchir désormais dans le tram, objectivant sa destruction par ce maudit geste qui prend allure de nouveau dans ce transport. Un constat qui, pas loin de la matinée de ce jour jeudi 31 janvier, a laissé ébahis plus d’un des voyageurs, les faisant revoir leur aptitude à l’idée qu’ils ont fait, et à celle qu’ils feront dans l’avenir de ce moyen de transport fraîchement lancé à Casablanca.

Est-ce bien le tram, d’il y a cinq ans depuis son lancement qui se fatigue déjà, coupant court avec sa noble mission?

Ce matin donc, sur la ligne reliant Ain Diab/ Sidi Moumen, au niveau de la place des Nations-Unis, que la nouvelle image s’investit, prenant court les voyageurs surpris de se trouver nez à nez avec des intrus leur proposant des marchandises. Un risque qui peut se dégénérer si on ne l’arrête pas dans l’immédiat. Un appel lancé aux bonnes intentions, et qui vivra verra.

Tags
Montrer plus
Close