Energie
Trending

Le pétrole fait remonter ses cours

Un rebond qui s'explique par la réduction de production

Le trend haussier des cours du pétrole se poursuit en ce mois de mars. Les prix ont ainsi atteint 67 dollars vers la première moitié du mois après 64 dollars en moyenne en février et 59 dollars en janvier. «Ce rebond des cours s’explique par une réduction concertée de la production de pétrole dans le cadre de l’accord OPEP+ (membres de l’OPEP et 11 autres pays dont la Russie) ainsi que par des restrictions sur l’offre dans certains pays (Iran, Venezuela)», explique la Direction des études et des prévisions financières (DEPF) dans sa dernière note de conjoncture. Selon des données compilées par Bloomberg, la production de l’OPEP a baissé de 2,1 millions de barils par jour (mbj) en février par rapport à décembre 2018, dont 0,6 mbj par l’Arabie saoudite. Cette année, les cours du pétrole devraient continuer à évoluer à des niveaux proches à ceux observés récemment. La remontée des cours pétroliers étant freinée par l’essor de la production américaine de pétrole de schiste (+1,5 mbj prévu pour 2019 après +1,6 mbj en 2018). Dans le sillage du pétrole, les prix du gaz butane ont atteint 525 dollars la tonne sur la même période, soit un bond de 51% depuis début 2019.
Enfin, les cours du phosphate brut sont restés stables à 102,5 dollars la tonne le mois dernier, marquant néanmoins des gains de 3,4% depuis décembre 2018 et de 24% depuis un an. A contrario, les prix des engrais phosphatés DAP ont poursuivi leur déclin en février pour s’établir à 357 dollars la tonne, soit un fléchissement de 6,5% par rapport à janvier et de 15% depuis leur pic de septembre 2018.

Tags
Montrer plus

Articles connexes

Close