Energie
Trending

Le Parc éolien Khalladi s’ouvre aux privés

dont la capacité de production d'électricité est compétitive

Saham Assurances  se lance dans les énergies renouvelables et concrétise une acquisition de 24% du capital du Parc éolien Khalladi, indique un communiqué d’ACWA Power qui développe ce projet en partenariat avec le Fonds d’investissement ARIF. Cette action permet  à Saham Assurances de siéger au Conseil d’administration du Parc Khalladi, confirmant ainsi son ancrage national et sa vision à long terme. En effet ACWA Power continue et confirme sa présence comme actionnaire de référence avec 51% du capital. Et c’est NOMAC qui devait assurer la gestion des opérations et de maintenance   ajoute la source.
Inauguré en juin 2018, le Parc éolien Khalladi est situé à Jbel Sendouq à 30 km de Tanger, engendrant un investissement de 1,7 milliard de dirhams. Ce projet, rappelons-le, a été financé en fonds propres par ACWA Power et Arif, un investissement en totalité privé, appuyé d’une dette, à long terme, souscrite auprès de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), en collaboration avec le Fonds pour les technologies propres (CTF) et BMCE Bank of Africa.

Cet investissement vise prioritairement le secteur des ciments qui est appelé à en profiter du projet qui devait lui fournir une capacité de 120 MW, à des tarifs compétitifs. Le parc Khalladi, dont la capacité de production d’électricité est équivalente à la consommation annuelle moyenne d’une ville de 400.000 habitants, contribue à la réduction de plus de 144.000 tonnes d’émissions de CO2 par an. Le projet du parc éolien Khalladi compte atteindre les objectifs énergétiques du Maroc à l’horizon 2020, qui vise notamment le développement de 2.000 MW de capacité en énergie éolienne et une part de 42% des énergies renouvelables dans son mix énergétique

Tags
Montrer plus

Articles connexes

Close