Le marbre, un joyau aux multiples faciès

C’EST UN PRODUIT, qui, marié avec d’autres matériaux pourrait compacter une ligne de décoration de haute facture; il s’agit du marbre . Cette pierre précieuse, qui se caractérise par ses nombreuses qualités, préconise qu’on lui prête grande attention .Il faut qu’on lui fasse crédit d’audiences industrielles particulières et lui promouvoir sa place de notoriété. C’est un autre volet de l’artisanat marocain qui surgit , celui d’utiliser le marbre,cette noble matière, dans le mobilier et le BTP.

Avec un design et un montage de cachet marocain , le client a la possibilité de commander son mobilier à travers des pièces uniques en couleurs, et en formes (têtes de lits, miroirs, tables basses, bureaux …).

Selon une étude réalisée par la Fédération des Industries des Matériaux de Constructions avec le soutien financier du programme MEDA de l’Union européenne, les transformateurs de tranches au Maroc fabriquent essentiellement pour leurs propres besoins en vue de réaliser des carreaux à commercialiser, ainsi que des travaux importants de pose, nécessitant une personnalisation des dimensions des matériaux utilisés. Les blocs de marbre utilisés proviennent à la fois du marché local et des importations. Environ, 60% des entreprises structurées du secteur opèrent dans la transformation des tranches et des carreaux.

Le volume annuel moyen de transformation des tranches et des carreaux est estimé à 650.000 m2. Cette quantité reste également négligeable au vu des réserves et gisements de marbre et granit que recèle le territoire marocain, d’une part, et de la tendance croissante du marché intérieur, d’autre part. Les transformateurs de produits débités coupés finis sont nombreux. Il s’agit d’unités industrielles de petite, voire moyenne taille ayant pour vocation de répondre aux besoins du marché intérieur, certes en évolution, mais au demeurant étroit.