Technologie

La pantonisation

i- PRINCIPE DE LA PANTONISATION

Selon Paul Pantone, l’inventeur du système de Pantonisation, le principe repose sur la création d’une chambre à vide, qui favoriserait la dissociation des molécules du carburant en changeant réellement leur structure dans une réaction plasmatique pour produire un mélange très fin de particules de gaz combustible comprenant de l’hydrogène, de l’azote et de l’oxygène.

En effet, cette dissociation est rendue possible par la pression négative créée par le vide, permettant ainsi de réorganiser la structure des atomes pour donner lieu à des produits plus légers comme le méthanol ou l’hydrogène. La réaction plasmatique se produit dans un tube où loge une tige métallique sensée être accordée sur une fréquence de résonance qui provoque la réaction de fracture.
Partant de cette analyse, le système pantone permettrait d’augmenter la volatilité des gaz d’admission, de réduire la consommation des carburants par l’ajout d’eau, de réduire l’émission de polluants ainsi que la possibilité d’utiliser des carburant alternatifs.

II- LA PANTONISATION : UNE CONTREVERSE
D’autres analystes expliquent la réduction de la consommation, résultant de la pantonisation, par une technologie déjà connue dans le domaine de la combustion industrielle. Il s’agit de la combustion en milieu humide. Le principe de cette technologie repose sur le fait que l’augmentation de l’humidité des gaz d’admission permet d’atteindre facilement le point de rosée. Ceci permet de limiter la vaporisation, et donc la perte d’énergie sous forme de chaleur latente de vaporisation. En plus, le passage des gaz d’échappement dans l’eau permet de récupérer quelques particules de combustible imbrûlées. Ce qui améliore le rendement de la combustion.

Conclusion
Bien que plusieurs expérimentateurs affirment que la Pantonisation permet de réduire la consommation des moteurs a combustion, celle-ci n’a pas encore été validée à l’échelle industrielle. Et même si cette technologie présente l’avantage de réduire la consommation en combustibles conventionnels, ses répercussions sur les différentes parties du moteur peuvent s’avérer dangereuses, surtout que l’augmentation de l’humidité augmente le risque de corrosion et par voie de conséquence, les coûts de la maintenance.

Tags
Montrer plus

Articles connexes

Check Also

Close
Close