Le parc solaire de Ouarzazate leader de croissance verte

Conformément à la stratégie énergétique tracée par SM le Roi , les travaux de construction du parc solaire d’Ouarzazate ont démarré dans la commune rurale Ghessate.

La future centrale thermo-solaire, première phase du projet de parc solaire à Ouarzazate baptisé «Noor», la première et la plus grande du genre au monde en termes de capacité de production de 160 MW, sera opérationnelle dans un délai de 28 mois et permettra la promotion de l’industrie locale, l’acquisition d’une expertise de haut niveau en la matière, le développement intégré de la région d’implantation, la création d’emplois ainsi que la production d’une énergie électrique propre et renouvelable.

Cette centrale thermo-solaire s’étend sur une superficie de 3000 hectares et devrait atteindre à terme une capacité de production globale de 500 MW. La réalisation du complexe solaire intégré d’Ouarzazate «Noor» confirme bien la ferme volonté du Souverain à répondre aux besoins futurs d’électricité du Maroc dans le cadre d’une vision intégrée de développement durable, à optimiser l’exploitation des ressources naturelles du Maroc, à préserver son environnement, à pérenniser son développement économique et social et à assurer l’avenir des générations futures.

A rappeler que ce projet structurant, qui s’inscrit dans le cadre de la stratégie énergétique du Maroc tracée vise notamment la mise en place, à l’horizon 2020, d’une capacité de 2.000 MW à partir de cinq sites identifiés, à savoir les sites d’Ouarzazate, Ain Bni Mathar, Foum Al Oued, Boujdour et Sebkhat Tah, soit 42% de ses besoins en énergie. Une stratégie qui permettra au Royaume, grâce à la mise en valeur de son potentiel solaire, la réduction de sa dépendance énergétique, la préservation de son environnement, la limitation des émissions des gaz à effet de serre et la lutte contre les changements climatiques. A terme, il permettra au Maroc d’économiser annuellement en combustibles 1 million de tonnes équivalent pétrole (TEP) et d’éviter l’émission de 5,3 millions de tonnes de CO2.

Enfin, avec le lancement des travaux de construction du parc solaire de Ouarzazate, un projet d’une importance socio-économique capitale, le Maroc se positionne comme une place forte en matière de production d’énergies renouvelables à l’horizon 2020 et comme leader de la «croissance verte en Afrique».

Ainsi, la volonté du Maroc d’ériger les énergies renouvelables en axe majeur de sa politique économique durable, se matérialise notamment à travers le plan ambitieux de l’énergie solaire qui vise à faire du Royaume un leader mondial en la matière afin de répondre adéquatement à une demande nationale en énergie électrique de plus en plus croissante en optant pour des programmes intégrés en énergies renouvelables, solaire et éolienne.