Environnement
Trending

Huit unités de trituration d’olives sanctionnées

pour non respect des normes à Taounate

La province de Taounate compte 82 unités de trituration d’olives, dont plusieurs ont été autorisées à exercer leurs activités avant la promulgation des lois sur le respect de l’environnement. Mais on apprend que dernièrement huit unités de trituration d’olives viennent d’être interdites d’exercer dans cette province, pour non-respect des normes environnementales en vigueur. Cette mesure, qui concerne des unités dans les communes de Taouante, Tmazgana (Ghafsay), Otabouaban (Tissa), Moulay Bouchta et Mkansa (Kariat Bamhamed), intervient dans le cadre des efforts visant à lutter contre les effets négatifs de la margine sur l’environnement, selon les autorités provinciales qui  affirment également que 70% des unités visitées respectent les normes en vigueur, et reprochent aux unités sanctionnées leur ‘’non-respect du cahier des charges, notamment les effets négatifs sur l’environnement et l’hygiène’’. (Voire notre article « Pressoirs d’huile d’olives dans le collimateur).

L’olivier en effet constitue l’une des principales espèces fruitières cultivée au Maroc. Sa production au titre de la campagne agricole 2017-2018 est réalisée sur une superficie totale de plus de 1 million d’hectares, et une superficie productive de 879.000 ha, selon le ministère de l’Agriculture, qui indique que la production prévisionnelle d’olives atteindrait 1,56 million de tonnes lors de la  campagne agricole 2018, ce qui représente un ‘’record jamais atteint auparavant’’, conclut le rapport ministériel.

Tags
Montrer plus

Articles connexes

Close