Energie
Trending

Carburant, l’inconstance fait vibrer les pompes de distribution

Les prix du pétrole montaient un peu ce lundi, dans un marché prudent et qui restait inquiet face aux surplus attendus. Dans son rapport mensuel publié vendredi, l’Agence internationale de l’énergie (AIE) a estimé que la décision de l’Opep et ses alliés au début du mois de prolonger de neuf mois leur accord de réduction de la production ne changeait pas la perspective d’un marché « excédentaire ». L’agence a précisé que ses derniers chiffres « font apparaître un surplus mondial au deuxième trimestre 2019 de 0,5 million barils par jour, contre auparavant une prévision de déficit de 0,5″.

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses dix alliés, dont la Russie fait partie, sont engagés dans un accord de baisse volontaire de leur production pour soutenir les prix du pétrole. Dans le sillage de la hausse des cours du pétrole sur les marchés internationaux qui s’apprête à rebondir, les distributeurs locaux de carburants anticipent une nouvelle augmentation des prix à la pompe.

Une nouvelle hausse des prix des carburants serait imminente, avance une source à la Fédération nationale des propriétaires, commerçants et gérants des stations-services au Maroc, estimant que la hausse devrait atteindre 10 centimes le litre pour le gasoil et 27 centimes pour l’essence.

Les sociétés de distribution de carburants ont l’habitude de communiquer les changements tarifaires soit au début, soit au milieu du mois, ce qui laisse présager une entrée en vigueur de la nouvelle grille tarifaire dans la nuit du 15 au 16 juillet courant.

Tags
Montrer plus

Articles connexes

Close